slide 2 slide 1 slide 1 slide 3
☎ 01 82 88 57 99   ☎ 71 88 78 94 ☎ 53 461 747

Traitement des cicatrices Tunisie

chirurgie esthetique tunisie >> Traitement des cicatrices Tunisie

Avant d’aborder les différentes méthodes du traitement des cicatrices Tunisie il faut préciser tout d’abord qu’il existe deux sortes de cicatrices : Les cicatrices qui sont en creux et les cicatrices en bosse. Le premier type de cicatrice, qu’on appelle les cicatrices en creux ou encore les cicatrices atrophiques sont celles par exemple de la varicelle. Les cicatrices en bosse c’est ce que nous appelons les cicatrices hypertrophiques au maximum la chéloïde sont à part.

Traitement des cicatrices Tunisie: la particularité de chaque type de cicatrice

traitement des cicatrices tunisie

Le traitement des cicatrices Tunisie dépend tout d’abord du type de la cicatrice. Les cicatrices atrophiques ou les cicatrices en creux correspondent à une sorte de fracture de ce qui est sous la peau. Seule la surface de la peau à été reconstituée. Lors de la réparation, la partie qui a été sous la peau n’a pas été reconstituée ou bien arrachée.

Quand on fait une cicatrice chirurgicale par exemple, on coupe les tissus qui sont sous la peau. Lorsqu’on recoupe, on recoupe des files sous la peau avec des files résorbables. Ces files vont s’éliminer tous seuls au bout de 15 jours. La surface est causée avec des files non résorbables. Lorsque les files résorbables s’en vont, quelques fois le tissu n’est encore pas assez solide et c’est une zone qui se tire beaucoup ou bien si on fait un effort à ce moment là ça peut lâcher. La peau qui est en surface peut bien tenir et rester souple mais ça va s’écarter et vous aurez une sorte de vergeture qui est une cicatrice atrophique. Lorsque par contre la peau se reconstitue en excès c'est-à-dire lorsque les deux bords de la cicatrice arrivent au contact, elles sont collées et les cellules qui se fabriquent continuent à se fabriquer il existe un excès et il se forme une sorte de cordon, la cicatrice se gonfle. Dans ce genre de cas le résultat est un excès de vaisseaux, un excès de cellule, il y’a un excès de la peau, cela peut faire mal et c’est un cordon qui est rouge en général violacé et douloureux, ce sont donc les cicatrices hypertrophiques. Qui sont quelques fois confondues avec ce qu’on appelle les chéloïdes.

Les chéloïdes de la cicatrisation sont en général héréditaires, ce n’est pas simplement une cicatrice qui fait mal, mais plutôt c’est une maladie dans laquelle la peau ne sait pas cicatriser comme il faut et parfois même crée de chéloïde là où il n’y’avait pas de s blessures et pas de cicatrice.

Les différents types des traitements des cicatrices :

Penser à un traitement efficace des cicatrices est la solution pour laquelle la plupart des gens ont souvent recours mais la nature du traitement dépend toujours du degré et de la nature de la cicatrice. Certains choisissent le recours à la solution chirurgicale en passant par la chirurgie esthétique, d’autre choisissent le recours au laser pour pouvoir supprimer les disgrâces de ces imperfections et d’autres choisissent le recours à des traitement spécialisés. Le chirurgien avec lequel nous vous mettons en contact directe est celui qui vous choisit le traitement des cicatrices Tunisie qui convient à votre cas. C’est suite à son diagnostic qu’il puisse vous conseiller et vous présenter la solution qui vous convient.

Comment faire le traitement des cicatrices ?

Pour faire le traitement des cicatrices Tunisie il y’a deux cas : le cas de cicatrice atrophique d’abord, il s’agira d’essayer de remonter et de faire épaissir les tissus qui sont sous la peau. Dans le cas des cicatrices varicelles ou des cicatrices cachées qui sont souvent en creux, les cicatrices en variole. Toutes ces cicatrices en creux vont être traité par un laser qui s’appelle laser fractionné co2 c’est la dernière technologie qui a été mise sur le marché pour les cicatrices. Cette technique de traitement des cicatrices remplace avantageusement le resurfacing que nous faisons avant et qui consiste à bruler toute la surface de la peau ou à l’écorcher sous une esthésie pour que la reconstitution de la peau fasse épaissir le fond des cicatrices et un petit peu renouveler la surface de la peau.

Dans le laser fractionné, il s’agit d’obtenir le même résultat sans enlever la peau dont beaucoup plus agréable au moins désagréable. On met une crème anesthésie à la surface de la peau et on passe au laser qui fait des multi petits trous. Lorsque ces petits trous vont se cicatriser, la peau en général va fabriquer d’avenage des files élastique et donc se regonfler, le fond de la cicatrice va remonter. Il va falloir trois séances ou quatre pour obtenir un résultat. On peut lui associer la radiofréquence qui va par échauffement des tissus cutanés, également provoquer un apaisement et en associant radiofréquence et laser fractionné on obtient des résultats qui sont supérieurs à 80%.

15 Certains médecins utilisent également le peeling pour ce type de traitement. Ce peeling peut donner les mêmes résultats mais il a plus des effets secondaires que le laser fractionné car il faut rester chez soi pendant une semaine et souvent jours.

Quant aux cicatrices hypertrophiques, elles peuvent être traitées de plusieurs façons, la façon la plus simple, la moins douloureuse c’est le laser colorant pulsé qui est un laser vasculaire qui va agir comme anti inflammatoire et qui va dégonfler la cicatrice. Il faut en général trois séances à passer avec ce laser qui remplace les injections intra lésionnels de corticoïde que nous avons l’habitude de le faire pour les cicatrices hypertrophiques. Quand aux chéloïdes, c’est une maladie difficile à traiter, elles peuvent répondre parfois au laser à colorant pulsé, mais malheureusement ce laser ne peut pas être utilisé sur la peau noire.

Copyright © 2016 | Design: